En cette journée de la Fête nationale du Québec, les Orioles « Les 3 Brasseurs » de Montréal ont vengé une récente défaite en battant 2 fois les Athlétiques de Sherbrooke au stade Gary-Carter.

Sherbrooke 4 – Montréal 6

Dans la première partie, il a fallu attendre la fin de la 3e manche avant de voir les locaux s’inscrire au pointage. Luca Portolese a alors frappé un ballon-sacrifice qui a poussé Kevin Fernandes au marbre. Olivier Veilleux a ensuite volé le 3e but, puis le marbre suite à une erreur du joueur de 3e coussin.

En fin de 5e manche, Montréal accroît son avance grâce aux simples productifs de Charles Dumas et Julien Cyr ainsi qu’un ballon-sacrifice par Mathieu Fournier. Dumas en rajoutera même à la manche suivante. Le score était alors de 5-0 en faveur des locaux.

Lors de la 7e et dernière manche, les joueurs de Sherbrooke sentent l’urgence et y vont d’une spectaculaire poussée. Les Athlétiques brisent d’abord la glace sur le simple de Jérôme Léveillé. Une erreur défensive maintient ensuite les espoirs sherbrookois. 2 autres points viendront semer la frousse dans le camp local. Heureusement, Gabriel Côté (7 manches lancées, 2 points mérités, 7 retraits sur des prises) sera en mesure de boucler son match complet, méritant par le fait même la victoire.


Sherbrooke 2 – Montréal 5


Dans le 2e match de la journée, Sherbrooke s’est inscrit au pointage dès la manche initiale. Le ballon-sacrifice de James Grondin permet aux visiteurs de prendre les devants. Grondin marquera également le 2e point des siens puisque, en début de 4e manche, le double de Jérôme Léveillé lui permet de croiser le marbre.

Les Orioles « Les 3 Brasseurs » réduisent toutefois l’écart quelques instants plus tard suite au simple de Charles Dumas. Le solide double de Mathieu Fournier permet même aux locaux de créer l’égalité.

Dumas (2 coups sûrs, 1 point produit) continuera de faire parler de lui puisqu’il marquera les 2 points qui positionnent Montréal avec une avance de 4-2. Le score sera complet après le but sur balles payant amassé par Alexander-Emilio Vincelli. Même si ce sont Jonathan Lacroix (victoire) et Joey Mainville (sauvetage) qui ont été récompensés au niveau des statistiques, Olivier Veilleux (4 manches lancées pour 2 points mérités) a été plutôt solide lors de son passage au monticule.


* Crédit pour le texte : Sébastien Beaudoin

Source: Jonathan Gagnon

Social